Les organisations locales se mobilisent en vue des élections municipales

dans Capitale-Nationale, Estrie, Montréal et Outaouais, le 4 octobre 2017 | 0 commentaire

grqwDYlhNzisGts-800x450-noPad.jpg

Dans les municipalités québécoises, la campagne électorale bat son plein et différents groupes d’intérêt cherchent à faire entendre leurs revendications. Et les groupes en faveur du vélo et du transport actif ne sont pas en reste!

Petit survol des initiatives locales qui ont attiré notre attention dans les dernières semaines.

Montréal

À Montréal, la Coalition vélo Montréal organisera son traditionnel débat vélo le 10 octobre, entre les représentants des principaux partis municipaux, qui redoubleront d’efforts pour gagner les faveurs des nombreux cyclistes présents. Par ailleurs, plusieurs autres citoyens et organismes, dont Une porte, une vie, Vélo fantôme Montréal et plusieurs autres, ont livré un plaidoyer pour faire du vélo un enjeu électoral. À l’échelle des quartiers aussi on se mobilise, comme en témoigne cet article sur les besoins exprimés dans Parc-Extension.

Québec

À Québec, la Table de concertation vélo des conseils de quartier fait bon usage de la plateforme vélo pour formuler ses principales propositions et entend porter la voix des cyclistes auprès des candidats. De son côté, Accès Transports Viables invite les piétons et cyclistes à interpeller les candidats aux élections municipales et met à leur disposition des fiches vulgarisant les données liées aux collisions impliquant les piétons et cyclistes, pour chacun des districts de la ville. 

Sherbrooke

À Sherbrooke, une pétition est en voie de réunir près de 1000 signatures. Les « Sherbrookoises et Sherbrookois pour le transport actif » demandent aux candidats de s’engager sur quatre principales propositions, allant de l’adoption d’une « Vision zéro » à une intégration systématique du vélo lors des réfections majeures, en passant par une limitation de l’étalement urbain.

Gatineau

À Gatineau, Action vélo Outaouais entend faire valoir les intérêts des cyclistes lors des élections municipales et invite les candidats à répondre à quelques questions pour faire connaître leur vision et leurs engagements vélo. Dans la foulée, l’organisme présente également son mémoire sur le vélo d’hiver. À noter que favoriser le vélo d’hiver est la proposition qui a recueilli le plus d’appuis ici-même! Par ailleurs, une pétition réclamant des aménagements cyclables sécuritaires a recueilli plus de 1200 signatures!

 

Gageons que toutes ces actions permettront de faire des gains pour la pratique du vélo. Après tout, le journal le Devoir ne livrait-il pas tout récemment un article titré « Un million de cyclistes courtisés par les candidats aux élections municipales »?